Guy Nantel

Salué comme l’un des artistes les plus originaux de sa génération, Guy Nantel est un redoutable observateur qu’aucun sujet n’embarrasse. Reconnu pour son humour engagé, il navigue habillement entre le social et le politique avec une lucidité percutante. Nantel a cette particularité de tout remettre en question. Avec aisance, il provoque, il déconstruit les certitudes et ose dire tout haut ce que plusieurs pensent en silence.

Passionné par l’humour depuis son enfance, Guy Nantel obtient son diplôme en création humoristique de l’École nationale de l’humour en 1989.

C’est en 1993 que sa carrière prend un véritable envol alors qu’il remporte la Course destination monde, une compétition de réalisation de documentaires tournés à travers le monde et présentée à Radio-Canada. À la suite de cette victoire, il se voit offrir plusieurs offres d’emploi prestigieux, notamment à l’Office national du film et à Radio-Canada.

Toutefois, sa passion première reste l’humour et c’est pourquoi il lance, en 1995, son tout premier spectacle, qu’il auto-produit. Nantel présente donc Par la porte d’en arrière à travers la province pendant deux ans.

Puis, son talent et sa profondeur sont confirmés avec son deuxième spectacle, Les vraies affaires, avec lequel il présente une tournée d’envergure partout au Québec de 2006 à 2008. Dans la même période, son humour social et engagé lui vaut également le rôle d’humoriste en résidence à l’émission Il va y avoir du sport à Télé-Québec.

De 2006 à 2008, Guy a également la chance de se faire découvrir par le public français alors qu’il anime des galas à Nantes, en collaboration avec le Festival Juste pour rire.

À l’automne 2008, il participe aux Parlementeries, une parodie insolente de la vie parlementaire québécoise. Il collabore également quotidiennement à l’émission du matin Juste pour le fun à CKOI.

Puis, à compter de 2008, il est unanimement salué pendant six ans au Festival Juste pour rire avec son célèbre gala à saveur politique, sélectionné comme l’un des meilleurs moments de l’année culturelle par La Presse. Sans filtre, sans tabou et sans censure, il analyse notre société et ses enjeux avec beaucoup d’esprit, de cynisme et de mordant.

Fort de son succès auprès du public et de la critique, son troisième effort solo, La Réforme Nantel, récolte plusieurs nominations au Gala Les Olivier 2011 dans les catégories Spectacle de l’année, Auteur et Spectacle d’humour le plus populaire, en plus de remporter le Félix pour le Spectacle d’humour de l’année au Gala de l’ADISQ 2010.

Dès l’été 2013, Nantel présente son quatrième spectacle solo : Corrompu. Une fois de plus, les critiques sont dithyrambiques. Ce spectacle pour lequel il a vendu plus 125 000 billets lui a d’ailleurs valu trois nominations au Gala Les Olivier 2014 dans les catégories Spectacle d’humour de l’année, Mise en scène et Auteur de l’année.

En dehors de ses spectacles, Guy Nantel est également reconnu pour ses fameux vox pop. Toujours aussi percutant et socialement engagé, Nantel fait rire les internautes avec des capsules où il pose des questions d’actualité aux passants dans la rue. Guy possède en effet une lignée de vidéos à succès, propagés sur le web depuis quelques années déjà. Traitant de divers sujets, dont la grève étudiante, le droit de vote, les élections fédérales et le 375e anniversaire de Montréal, les vox pop de Nantel cumulent plus de 5 millions de visionnements du YouTube et Facebook. Les réponses nous laissent à tout coup sans mot !

Puis, depuis 2017, Guy Nantel est de retour sur les planches avec un nouveau spectacle, Nos droits et libertés. L’humoriste mise une fois de plus sur un style d’humour périlleux, alors qu’il vacille entre l’ironie et la vérité crue, amenant le public à réfléchir, mais surtout à rire.

En décembre 2017, il lance également son tout premier livre, Je me souviens… de rien, un essai politique percutant à propos des enjeux et des défis auxquels est confronté le Québec d’aujourd’hui. Partant d’un projet personnel, le livre crée un réel engouement et se trouve rapidement distribué dans la plupart des librairies du Québec.

Guy Nantel : l’humoriste social numéro un au Québec.